Cet article vous est proposé par : admin-lancelot

Des actions à petite échelle pour éviter le gaspillage alimentaire

Chaque année, le gaspillage alimentaire représente près de 10 milliards de kilos soit 16 milliards d’euros de valeur commerciale.

Cela fait maintenant 5 ans qu’au travers de Vente-Pro nous cherchons à lutter contre ce désastre écologique, environnemental et économique présent à chaque étape de la vie de nos aliments, de la production à la consommation. Voici des petites actions que vous pouvez effectuer pour lutter contre le gaspillage alimentaire et tendre vers le zéro-gâchis.

Le gaspillage-alimentaire, kézako ?

Selon le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire (2013), le gaspillage alimentaire représente « toute nourriture destinée à la consommation humaine qui, à une étape de la chaîne alimentaire, est perdue, jetée, dégradée ».

Quels sont les secteurs concernés ?

TOUS !

D’après une étude de l’ADEME (2016), 18% de la production alimentaire destinée à la consommation humaine serait gaspillée chaque année. Cette perte se répartit entre :

  • la production agricole (32%)
  • la transformation (21%)
  • la distribution (14%)
  • la restauration collective et commerciale (14%)
  • la consommation à domicile (19%).

C’est pourquoi l’état a mis en place la Loi anti-gaspillage.

Tout comprendre sur la loi anti-gaspillage

La loi n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, qui “Entend marquer l’accélération du changement des modèles de production et de consommation afin de limiter les déchets et préserver les ressources naturelles, la biodiversité et le climat.” Il est alors question de responsabiliser les acteurs, accélérer le changement vertueux, et mettre en place une économie circulaire.

Sortir du plastique jetable, mieux informer le consommateur, lutter contre le gaspillage et pour le réemploi solidaire, agir contre l’obsolescence programmée, mieux produire : tels sont les grands enjeux de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire. Ces problématiques sont au cœur de notre activité, chaque jour, chez Vente-Pro.

Le 11 février 2016, la loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire – ou “loi Garot” prévoit :

D’obliger les magasins alimentaires de plus de 400 m2 à proposer une convention de don à des associations pour la reprise de leurs invendus alimentaires encore consommables l’interdiction, pour les distributeurs alimentaires, de rendre impropres à la consommation des aliments invendus encore consommables. En réalisant l’ensemble de ces actions, la part de gaspillage alimentaire devrait être réduite en grande partie. En parallèle, à l’échelle collective, l’objectif des pouvoirs publics pour 2025 est de réduire de 50% le gaspillage sur l’ensemble de la chaîne alimentaire.

Des solutions existent pour tous.

Les applications anti-gaspillage

Au sein de notre équipe chez Vente-Pro, nous avons toutes et tous modifié notre mode de consommation tout en préservant notre confort au quotidien.
De plus en plus de supermarchés et d’acteurs de la restauration mettent en vente à prix bas des produits non-consommés dans la journée, ou qui ne peuvent être vendus par les grandes enseignes. Vous pouvez trouver ces produits sur des applications mobiles :

Too Good To Go, OptiMiam, Karma ou encore Phénix qui proposent des paniers repas invendus jusqu’à 3 fois moins cher en mettant en relation les clients et les restaurateurs ou supermarchés partenaires Zéro-Gâchis qui sélectionne des produits dont l’emballage est abîmé ou tout simplement destockés au sein des supermarchés. Vous avez également Save Eat qui s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises, en publiant des recettes anti-gaspi personnalisées pour consommer son “fond de frigo” et ne rien jeter.

Pour les professionnels : vous êtes fournisseurs en Agro-alimentaire ?

La méthode Vente-Pro

Faites de votre entreprise un acteur de l’anti-gaspillage en devenant notre partenaire.

L’une des solutions, qui est 100% bénéfique à la fois pour votre société et pour la planète, est de valoriser vos produits en dégagement. Au lieu de jeter votre surstock à cause d’une DLC/DLUO (DDM) arrivant à terme, voire des aliments hors contrat date : notre société Vente-Pro, acteur de l’anti-gaspillage situé au cœur du MIN de Rungis, vous accompagne dans l’adoption d’une démarche éco-responsable.